Infos-Cadou

Sommaire

 

 

"Comme un oiseau dans la tête"

Poèmes choisis de René Guy Cadou - seuil Points Poésie

(Octobre 2011)

Edition établie par Jean François Jacques et Alain Germain

Préface de Philippe Delerme

7,80 euros.

 

 

 

" … Cadou vit avec nous dans l’odeur des saisons. Mais la plus fascinante est la cinquième : celle qui donne les couleurs du monde au chemin qui va le quitter :

 

Tu traverses la nuit plus douce que la lampe

Tes doigts frêles battant les vitres de ma tempe

Je partage avec toi la cinquième saison

La fleur la branche et l’aile au bord de la maison

Les grands espaces bleus qui cernent ma jeunesse

 

La cinquième saison : on ne peut mieux définir la poésie de René Guy Cadou, avec ses lampes, ses odeurs, ses lumières, son habitation profonde du temps et de l’espace ;  avec aussi dans un écho poignant, l’apprivoisement de tous les bleus, de la mort dans la vie et de la vie au-delà de la mort. La cinquième saison c’est aussi la saison d’Hélène, le sens magique de la vie d’Hélène Cadou, qui a transcendé jour à jour le chagrin pour faire vivre René Guy. Ils nous ont partagé la cinquième saisons. "

 (Philippe Delerm, extrait de la préface)

 


 

Cahiers Cadou et de l'École de Rochefort

Revue d'études et de créations sur René Guy et Hélène Cadou et les poètes de l'École de Rochefort-sur-Loire.

n° 1, septembre 2009

ISBN : 9782842737061

nombre de pages : 106

dimensions en mm : 210 x 210 x 7

prix TTC : 18.00€

 

CONTACT :

Éditions du Petit Véhicule

20 rue du Coudray

44300 NANTES

Tél : 02 40 52 14 94

Fax : 02 40 52 15 08

 

contact@petit-vehicule.asso.fr

Site: http://www.petit vehicule.asso.fr/index.php

Édito :

 Bachelard avait « une confiance éperdue » dans les mots. Il dira de René Guy Cadou : « Je ne sais quelle tendresse mène ses images. » Poète et philosophe, Bachelard fut et est toujours l’essentiel pour comprendre et mettre le phénomène poétique au plus haut dans les relations humaines.

 Pour Bachelard, Rochefort fut cet ardent creuset de poésie française. J.-L. Pouliquen replace les œuvres des Bouhier, Cadou, Bérimont, Manoll, Rousselot, Béalu, fleurs et fruits de l’âme entre rêveries et espaces. Ils furent « une phalange de jeunes entre 18 et 25 ans autour d’une figure centrale : Max Jacob », selon Roger Toulouse, qui fut une présence concrète, épistolaire, fraternelle qu’on n’imagine plus aujourd’hui soulignée avec éclat par C. Pelletier. C’est d’ailleurs Max Jacob qui prévint Manoll du projet de Jean Bouhier et Pierre Penon.

A. Germain met en évidence le rôle de Reverdy dans l’écriture des poètes de Rochefort. O. Delettre évoque les origines, de Daniel Maublanc à Julien Lanoë. J. Lardoux présente un Cadou d’anthologie. J.-C. Coiffard et J. Taurand remontent aux sources de l’amitié Cadou-Manoll. J.-N. Guéno dévoile un Rousselot à vif.

 De Rochefort à la Coupole, Wellens raconte les nouvelles années de partage. Hélène Cadou dit le sens de l’éternité et de l’histoire, via René Guy qui habitait l’âme de ces frères en poésie. « À Rochefort, on était dans le cœur des coteaux-du-layon et du quarts-de-chaume qui est un vin très apprécié » disait Jean Bouhier. Ces poètes vécurent « une immense saison d’amitié » selon Luc Bérimont et surent faire vivre une haute poésie lyrique.

Et n’oublions jamais que la joie de la rencontre soulignée par Roger Toulouse est le fondement même de cette école de Rochefort-sur-Loire.

 Luc Vidal

à nantes, le 16-06-09

 


 

La revue 303, arts, recherche, création consacre un numéro à "Cadou-Bérimont"

(revue réalisée par l'association 303 qui reçoit une aide des pays de la Loire: Hôtel de la Région, 1 rue de la Loire, 44969 Nantes cedex 9; tél: 33 (0) 228 206 303.

http://www.revue303.com

 


 

L'exposition du 60ème anniversaire de la mort de l'auteur, Nantes mars 2011

Exposition en 12 planches reproduisant des photos, manuscrits, textes...

A commander à l'association Cadou-Poésie

auprès de Jean François Jacques, 21 avenue Le Nôtre Vaucresson 92420

Prix: 250 euros