Chansons de l'auteur


Sommaire:

 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 
Partition

 

Sur la route du vent solaire…

Pors Poulhan j’aime ta grande table millénaire
Au-dessus des toits d’ardoise semence d’un autre âge

Comme les mots d’ma chanson les murets de pierre
Granitée écrivent dans mon cœur leur sillage

Refrain :
Je roule sur la route du vent solaire
De la baie d’Audierne aux falaises de Pors Poulhan

Le long du sentier côtier au revers des ravins
Le toit familier nait d’une lande de bruyères

Les vagues paisibles scintillent dans le matin
Quand le cri d’une mouette déchire le ciel clair

Au refrain…

Maisons frêles esquifs sous la grande table du temps
Qu’ai-je été sinon qu’un caillou sur le chemin

Brisé sur les falaises le frisson des embruns
Une gerbe d’hortensias bleus dans le ponant

Au refrain…

Vestiges de la peine des hommes ils demeurent
Comme chemins de croix les fours à goémons

Que restera-t-il de ces anciennes saisons
Qu’une poignée de cendres dispersées en mer

Au refrain…

La bigouden regard perdu vers l’horizon
Attend figée dans son éternité de pierre

Le front ceint de la coiffe de la tradition
S’inquiète-t-elle toujours au retour des gens de mer

Au refrain…